Ethnikan Ethnikan Ma commande Les étapes de la commande Conditions de vente Liens Nous contacter Masques Bijoux Objets quotidiens Statuaires Instruments de musique Objets rituels
Ethnikan | Menu
Entrez un mot clé :
ASIES DU SUD EST HIMALAYA AUTRES ASIES BIJOUX D'ASIE et D'ORIENT
 

  AOÛT-SEPTEMBRE 2016: GANESH, le culte du Dieu-éléphant
  FEVRIER-MARS 2016 CRÂNES, dents ET OSSEMENTS: du rite au pouvoir, de la magie à l'ornement
  AOÛT- OCTOBRE 2015: RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE
  AVRIL MAI 2015 : RETOUR D'EXPEDITION INDES STATUES CULTUELLES, POUPEES D'OFFRANDES ET JEUX ANCIENS
  JANVIER 2015: Chez les orfèvres et tisserands d'ASIE CENTRALE: Ouzbékhistan Afghanistan ...
  CHAMANE AU COEUR DES CORPS: TATOUAGE BIRMAN, MEDECINE ET CHAMANISME
  L'ENVOÛTEMENT DU SERPENT
  MYSTERES ET MAGIES DE BORNEO ET D'AILLEURS
   BIJOUX DE RUSSIE, DU CAUCASE ET DE LA VIEILLE EUROPE DE L'EST
  L'ancien coffret à bijoux de LA BALTIQUE: L'AMBRE OU LES LARMES DE DIEU
  RÊVES DE CHINE: L'art ancien des BIJOUX DE MARIAGE CHINOIS
   PARURES DU MAROC: des amulettes touaregs aux colliers et fibules de l'empire chérifien
   RETOUR D'EXPEDITION ROYAUMES HIMALAYENS: NEPAL TIBET Masques, statuaires et dangas
  CARTES CADEAUX ETHNIKAN
   COIFFES ET PARURES DE TÊTE D'ASIE
  LOMBOK: Au coeur de la culture SASAK
  MARIONNETTES
   WAYANG GOLEK: Une histoire des marionnettes de Java
  RETOUR D'EXPEDITION HIMALAYAS NEPAL TIBET: masques, musiques, netis...
  PEINTURES
  PAJ NTAUB Miao textiles: LE TISSU FLEUR DES H'MONGS
  Mises en BOÎTES...
  RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE: NATS et LAQUES DU MYANMAR
  LES MILLE visages de BOUDDHA
  RETOUR D'EXPEDITION : Arts, masques et statuaires de Sumba et des îles de la Sonde
  BIJOUX ETHNIQUES anciens sauvages et raffinés: bijoux DU TIMOR et d'Indonésie
  LE NAGALAND des coupeurs de tête: trophées, fétiches, daos et boucliers Nagas
  Les MASQUES DE THEÂTRE DU WAYANG TOPENG javanais
  Anciens OFFERTOIRES, statuaires ET OBJETS DE L'OFFRANDE
  SOCLES pour masques, marionnettes, wayangs, pipes, collections
  OBJETS de / et CURIOSITE
  Une collection de PIPES ETHNIQUES d'Asie du Sud Est
  BIJOUX BEDOUINS: Trésors d'argent
  PURBAS, les dagues rituelles de l'Himalaya
  LES YAOS
  L'ORNEMENT DE CHEVEUX en Chine sous l'époque Qing
  TEXTILES AKHA
  Professionnels
  LIENS







© Mediatechnix

 

WAYANG GOLEK: Une histoire des marionnettes de Java


L'origine des Wayang Golek (marionnettes à tige javanaises) est assez diffuse, incertaine. La thématique (Purwa / théâtre classique ou ancien) a plus de mille ans tandis que l'usage même de marionnettes à tige tridimensionnelles (opposées aux Wayang Kulit, marionnettes d'ombre plates à l'histoire plurimillénaire) remonterait aux XIVème - XVIème siècle. Elle est avérée au début du XIXème (avec la création en 1808 par un prince sundanais de Sumedang d'un célèbre théâtre de Wayang Golek).
On l'attribue à une forme de contamination artistique chinoise - musulmans et indiens cultivaient d'autres apports. Elle débarque sur la côte nord, dans la zone de Cirebon, Brebes et Tegal. La sphère d'influence des Wayang Golek gagne l'Ouest et le centre de Java, et surtout le royaume de Sunda. Dans ces régions, Wayang Golek et Wayang Kulit co-existent jusqu'au XIXème siècle où les premières prennent le pas sur le théâtre d'ombres tout en conservant un registre principal (Wayang Golek Purwa) identique.
Le dalang (maître marionnettiste) et le créateur d'une Wayang Golek participent d'un reliquat de tradition chamaniste séculaire: tous deux font entrer l'esprit du personnage dans la marionnette. A mi-chemin entre le monde divin et le vivant, la Wayang Golek s'approprie totalement l'identité de ce, de ceux qu'elle représente: dieux (dewa), nobles (satria), singes royaux (wanara), démons ou géants (raksasa, ravana); personnages atypiques et burlesques (punakawan, bondres), bouffons de moindre rang social garants des intervalles comiques et de la sagesse populaire; démons ou ogres (buto). Elle bénéficie d'un grand respect. Reflet des microcosmes sociaux, des légendes et croyances locales, des histoires et acteurs de la desa (village)... elle a aussi et surtout véhiculé la propagande religieuse, morale et politique.

Le Wayang sous toutes ses formes (masques, ombres, marionnettes, comédiens) rattache Javanais et Balinais aux aspects primitifs et complexes de leurs origines. Mieux qu'un livre, les Wayang Golek puisent aux sources animistes, pré-hindoues, hindoues et islamiques de la région tout en rejouant perpétuellement la dualité bien / mal des personnages (halus / keras) et des situations. Les standards du théâtre classique (Purwa) ont été codifiés au XVIIIème -XIXème siècles par le royaume de Java central autour de quatre cycles: Java Dewa (d'anciennes légendes animistes), Lokapala (l'histoire pré-ramayanienne d'Arjuna et des cours royales de Lokapala et d'Alengka (Sri Lanka)); Ramayana (l'épopée du prince Rama dont Hanuman sauve la bien-aimée, Shita (Sinta), des griffes démoniaques de Ravana en traversant les airs jusqu'à l'île de Lanka) et Mahâbharata (le grand récit épique indien de la naissance et de la mort des dieux scénarisant les luttes fratricides entre les cinq Pandavas et leurs cent cousins, les Kauravas). Peter Buurman (Wayang Golek, The entrancing world of Classical Javanese Puppet Theatre, 1991) en retranscrit les scripts. D'autres cycles animent le répertoire du Wayang: ceux de Cepak (contes locaux des cités de Cirebon, Bandung... et récit romancé de l'islamisation de l'ouest javanais) et Menak, qui relate des épisodes de la vie du légendaire Amir Amzah, oncle du prophète Mahomet; ceux, plus tardifs, du Wayang Gedog avec la longue quête amoureuse du prince javanais, Panji, et le cyle de Damarwulan qui narre les aventures d'un roi du début de l'ère Majapahit (XIVème siècle). Entre autres cycles plus actuels, les exploits du noble Diponegoro lors de la guerre de Java (1825-1830) (Wayang Java) voire ceux de Soekarno dans la bataille pour l'Indépendance ou encore les anecdotes entremêlées du sultan Hamengkubuvono V, au XIXème siècle, et de l'histoire de Yogyakarta (Wayang Kuluk)... A ces piliers s'ajoutent d'infinies variations locales.
De la même manière, si les couleurs des Wayang Golek correspondent à des équivalences strictes en matière de caractère (rouge égale brutalité, courage, cupidité; blanc, pureté, vertu, noblesse; noir, sincérité etc...) et si certains traits du visage ou de la coiffe sont presque acquis, les sculpteurs des petits villages, illettrés, aux existences sédentaires et recluses, réinterprétaient très librement les personnages et intégraient à l'envi les figures locales. Les femmes habillaient et rapiéçaient les costumes. Il se dégage dès lors des Wayang Golek de ces anciens théâtres de desa un charme très personnel, rustique et naïf. Elles ont joué, vécu, ont été blessées, recousues... Loin des productions plus élaborées et plus stéréotypées des grands centres urbains et touristiques de Bogor, Bandung ou Yogyakarta, les marionnettes que nous vous proposons sont uniques, imparfaites et touchantes.

Leurs performances, qui s'étiraient du crépuscule à l'aube, devant tout le village, rythmaient toutes les cérémonies (mariage, circoncision...). Les Wayang Golek divertissaient, enseignaient, apaisaient les dieux, protégeaient les récoltes, exorcisaient les démons... Un bien grand rôle pour ces simples poupées de bois...

@Ethnikan





Rare Wayang Golek à gaine XIXème représentant un Peranakan commerçant chinois
Matériau composite (carton bouilli, farine...)
Sud Est de l'île de Java
archipel indonésien

Prix : 322 €
 
Rare tête de marionnette PERANAKAN de Java III
Terre cuite peinte
Surabaya
Ile de Java

Prix : 285 €
 
Rare tête de marionnette PERANAKAN de Java II
Terre cuite peinte
Surabaya
Ile de Java

Prix : 255 €
 
Rare tête de marionnette PERANAKAN de Java I
Terre cuite peinte
Surabaya
Ile de Java

Prix : 255 €
 
Rare tête de marionnette PERANAKAN de Java
Terre cuite peinte
Surabaya
Ile de Java

Prix : 256 €
 
Rare lampe javanaise de théâtre de marionnettes
Peau de buffle, "bronze"
Djojakarta, Ile de Java
Indonésie

Prix : 295 €
 
 1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1014

<<  Accueil   >>