Ethnikan Ethnikan Ma commande Les étapes de la commande Conditions de vente Liens Nous contacter Masques Bijoux Objets quotidiens Statuaires Instruments de musique Objets rituels
Ethnikan | Menu
Entrez un mot clé :
ASIES DU SUD EST HIMALAYA AUTRES ASIES BIJOUX D'ASIE et D'ORIENT
 

  AOÛT-SEPTEMBRE 2016: GANESH, le culte du Dieu-éléphant
  FEVRIER-MARS 2016 CRÂNES, dents ET OSSEMENTS: du rite au pouvoir, de la magie à l'ornement
  AOÛT- OCTOBRE 2015: RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE
  AVRIL MAI 2015 : RETOUR D'EXPEDITION INDES STATUES CULTUELLES, POUPEES D'OFFRANDES ET JEUX ANCIENS
  JANVIER 2015: Chez les orfèvres et tisserands d'ASIE CENTRALE: Ouzbékhistan Afghanistan ...
  CHAMANE AU COEUR DES CORPS: TATOUAGE BIRMAN, MEDECINE ET CHAMANISME
  L'ENVOÛTEMENT DU SERPENT
  MYSTERES ET MAGIES DE BORNEO ET D'AILLEURS
   BIJOUX DE RUSSIE, DU CAUCASE ET DE LA VIEILLE EUROPE DE L'EST
  L'ancien coffret à bijoux de LA BALTIQUE: L'AMBRE OU LES LARMES DE DIEU
  RÊVES DE CHINE: L'art ancien des BIJOUX DE MARIAGE CHINOIS
   PARURES DU MAROC: des amulettes touaregs aux colliers et fibules de l'empire chérifien
   RETOUR D'EXPEDITION ROYAUMES HIMALAYENS: NEPAL TIBET Masques, statuaires et dangas
  CARTES CADEAUX ETHNIKAN
   COIFFES ET PARURES DE TÊTE D'ASIE
  LOMBOK: Au coeur de la culture SASAK
  MARIONNETTES
   WAYANG GOLEK: Une histoire des marionnettes de Java
  RETOUR D'EXPEDITION HIMALAYAS NEPAL TIBET: masques, musiques, netis...
  PEINTURES
  PAJ NTAUB Miao textiles: LE TISSU FLEUR DES H'MONGS
  Mises en BOÎTES...
  RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE: NATS et LAQUES DU MYANMAR
  LES MILLE visages de BOUDDHA
  RETOUR D'EXPEDITION : Arts, masques et statuaires de Sumba et des îles de la Sonde
  BIJOUX ETHNIQUES anciens sauvages et raffinés: bijoux DU TIMOR et d'Indonésie
  LE NAGALAND des coupeurs de tête: trophées, fétiches, daos et boucliers Nagas
  Les MASQUES DE THEÂTRE DU WAYANG TOPENG javanais
  Anciens OFFERTOIRES, statuaires ET OBJETS DE L'OFFRANDE
  SOCLES pour masques, marionnettes, wayangs, pipes, collections
  OBJETS de / et CURIOSITE
  Une collection de PIPES ETHNIQUES d'Asie du Sud Est
  BIJOUX BEDOUINS: Trésors d'argent
  PURBAS, les dagues rituelles de l'Himalaya
  LES YAOS
  L'ORNEMENT DE CHEVEUX en Chine sous l'époque Qing
  TEXTILES AKHA
  Professionnels
  LIENS







© Mediatechnix

 

BIJOUX BEDOUINS: Trésors d'argent


Trésors d'argent... trésors d'une arabie flambloyante et sauvage. L'or interdit par le Coran, les orfèvres ont créé des merveilles d'argent ciselé, ajouré, appliqué.


Aujourd'hui, ils se tournent vers l'or, matériau tendance et impur. Les magnifiques colliers amulettes (hirz et mafaghda) disparaissent peu à peu, avec les lourdes manchettes ou les colliers mailles (kirdan ou labba). Acheté au poids, le bijou d'argent était essentiellement un bijou de mariage ou d'héritage. Offert par le mari, témoin de son affection et de sa richesse, il restait la propriété inaliénable de la femme. Il servait aussi de valeur refuge en période difficile.
Les hommes se limitaient à une bague, à une amulette ou à un bracelet et les jeunes garçons arboraient un bijou de protection (boucle, amulette ou bague). L'ornement des femmes en revanche couvrait potentiellement le corps des cheveux à la cheville.

La forme des bijoux rappelle ceux des empires anciens (Rome, Sumer, l'Egypte, l'Asie occidentale). Le collier de mariage yéménite (labba, kirdan) évoque la cotte de maille des Croisés. Certains bracelets traduisent matériellement le passage des routes commerciales - échange des productions, des techniques d'orfèvrerie et des hommes (marchands ou artisans itinérants) - et effacent l'identité locale des bijoux. Les Rashaidas soudanais raffolaient des parures du Yémen et d'Oman. La frontière de l'ornement corporel entre l'Arabie, l'Inde, Zanzibar et l'Afrique semble parfois très floue. Les orfèvres juifs officiaient au Yémen, à Zanzibar, au Maghreb... A Oman, les bijoux s'achetaient, à la pièce ou sur commande, dans les grandes villes côtières. A côté des artisans locaux, des orfèvres itinérants parcouraient les villages plus reculés avec quelques pièces.

C'est un argent très pur, le Thaler de Marie-thérèse, qui a fourni à l'Arabie la matière à ses trésors. Abu rishe, le père des plumes (en raison de l'aigle impérial à deux têtes qui figure au dos des pièces), requis par le sultan de Zanzibar pour chaque esclave mis aux enchères sur son sol, ou encore le douros, étaient fondus ou insérés presque tels que dans des pièces d'orfèvrerie.
Quelques grands maîtres juifs apposaient leur sceau sur certains bijoux mais la plupart ne possèdent aucun poinçon. L'orfèvrerie omanaise est une orfèvrerie d'argent. Elle n'inclut les pierres qu'épisodiquement. Le rouge - corail, cornaline, verre ou perle en céramique - occupe une place à part. Il protège. Une bague de prix, en corail rouge, très onéreux, ou en cornaline, constitue, en quelque sorte, un ange gardien. Aussi, les bédouins les moins fortunés optent pour une fatkhah en verre. Au Yémen, s'y ajoutent parfois l'ambre ou la turquoise. Le tout compose des bijoux un peu rudes, aux formes étranges et belles - les trésors d'une Arabie heureuse.
© Ethnikan





Pendant kabyle émaillé
Argent de fort titrage, émail, corail
peuple kabyle
Aures

Prix : 55 €
 
Très belle bague de pélerin yéménite XIXème T55 - T56
Argent de très fort titrage, agathe mouchetée
Yémen
les musulmans attachent une grande importance à cette bague

Prix : 217 €
 
Ancien collier bédouin traditionnel en argent Iqd III
Argent
Yémen
le central est une amulette hirz porte-bonheur destinée à contenir une sourate protégeant la femme portant le collier

Prix : 141 €
 
Délicat bracelet touareg
Argent d'une grande pureté
Mali
déb XXème

Prix : 256 €
 
Petite bague kabyle T48
Argent de très fort titrage, corail
Algérie
déb XXème

Prix : 93 €
 
Parure amulette de protection bédouine XIXème
Argent, pâte de verre, cuir et fourrure de chèvre
l'élément central est composé d'un thaler de Marie-Thérèse
Yemen

Prix : 183 €
 
 1 1 2 3 4 5 6 7 8 9 1019

<<  Accueil   >>