Ethnikan Ethnikan Ma commande Les étapes de la commande Conditions de vente Liens Nous contacter Masques Bijoux Objets quotidiens Statuaires Instruments de musique Objets rituels
Ethnikan | Menu
Entrez un mot clé :
ASIES DU SUD EST HIMALAYA AUTRES ASIES BIJOUX D'ASIE et D'ORIENT
 

  AOÛT-SEPTEMBRE 2016: GANESH, le culte du Dieu-éléphant
  FEVRIER-MARS 2016 CRÂNES, dents ET OSSEMENTS: du rite au pouvoir, de la magie à l'ornement
  AOÛT- OCTOBRE 2015: RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE
  AVRIL MAI 2015 : RETOUR D'EXPEDITION INDES STATUES CULTUELLES, POUPEES D'OFFRANDES ET JEUX ANCIENS
  JANVIER 2015: Chez les orfèvres et tisserands d'ASIE CENTRALE: Ouzbékhistan Afghanistan ...
  CHAMANE AU COEUR DES CORPS: TATOUAGE BIRMAN, MEDECINE ET CHAMANISME
  L'ENVOÛTEMENT DU SERPENT
  MYSTERES ET MAGIES DE BORNEO ET D'AILLEURS
   BIJOUX DE RUSSIE, DU CAUCASE ET DE LA VIEILLE EUROPE DE L'EST
  L'ancien coffret à bijoux de LA BALTIQUE: L'AMBRE OU LES LARMES DE DIEU
  RÊVES DE CHINE: L'art ancien des BIJOUX DE MARIAGE CHINOIS
   PARURES DU MAROC: des amulettes touaregs aux colliers et fibules de l'empire chérifien
   RETOUR D'EXPEDITION ROYAUMES HIMALAYENS: NEPAL TIBET Masques, statuaires et dangas
  CARTES CADEAUX ETHNIKAN
   COIFFES ET PARURES DE TÊTE D'ASIE
  LOMBOK: Au coeur de la culture SASAK
  MARIONNETTES
   WAYANG GOLEK: Une histoire des marionnettes de Java
  RETOUR D'EXPEDITION HIMALAYAS NEPAL TIBET: masques, musiques, netis...
  PEINTURES
  PAJ NTAUB Miao textiles: LE TISSU FLEUR DES H'MONGS
  Mises en BOÎTES...
  RETOUR D'EXPEDITION BIRMANE: NATS et LAQUES DU MYANMAR
  LES MILLE visages de BOUDDHA
  RETOUR D'EXPEDITION : Arts, masques et statuaires de Sumba et des îles de la Sonde
  BIJOUX ETHNIQUES anciens sauvages et raffinés: bijoux DU TIMOR et d'Indonésie
  LE NAGALAND des coupeurs de tête: trophées, fétiches, daos et boucliers Nagas
  Les MASQUES DE THEÂTRE DU WAYANG TOPENG javanais
  Anciens OFFERTOIRES, statuaires ET OBJETS DE L'OFFRANDE
  SOCLES pour masques, marionnettes, wayangs, pipes, collections
  OBJETS de / et CURIOSITE
  Une collection de PIPES ETHNIQUES d'Asie du Sud Est
  BIJOUX BEDOUINS: Trésors d'argent
  PURBAS, les dagues rituelles de l'Himalaya
  LES YAOS
  L'ORNEMENT DE CHEVEUX en Chine sous l'époque Qing
  TEXTILES AKHA
  Professionnels
  LIENS







© Mediatechnix

 

PURBAS, les dagues rituelles de l'Himalaya


Couteau magique ou dague rituelle, le purba vainc le maléfice et détruit l’obstacle. C’est l’arme cérémonielle ultime du chamane ou jhankri.
Qu’on l’appelle purba, phurpa (Tibet central), phurbu (Ladakh), le dérivé phur transcrit en tibétain le kila sanscrit - « clou ». Il transperce (le mal) et assemble, relie (le bon). La forme du purba serait une réminiscence du clou à trois facettes qui permet aux voyageurs – nobles, religieux, commerçants, paysans – himalayens de survivre et de planter une tente. De cet outil consubstantiel à l’existence nomade, on en arrive au « kila » indien ; aucun n’a survécu et l’on ne peut que supposer une forme originelle assez proche des purbas conservés aujourd’hui. Cependant, la tradition archaïque du « clou » chez des mystiques indiens musulmans et le dessin très allongé de certaines dagues ancrent l’idée d’un usage pré-bouddhique magique du kila. Les motifs arborés au sommet des purbas, parfois difficilement identifiables, semblent souvent mélanger à l’iconographie bouddhiste et hindouïste des symboles au sens perdu, et néanmoins repris.

Padmasambhava aurait consacré l’usage actuel du purba au XVIIIème siècle lorsqu’il bénit le sol du monastère de Samye. En général, trois visages – courroucé, paisible, souriant -, les trois faces du dieu buveur de sang Vajrakila, couronnent la dague. Le corps est constitué d’un vajra dont les deux pointes s’appuient sur deux nœuds d’éternité et se prolonge par la divinité des eaux (Makara) qui agrippe en sa gueule la lame triangulaire où se lovent les serpents. C’est parfois le dieu des airs – un oiseau mythique semblable à l’aigle – qui se substitue au Makara pour lutter contre les forces du mal (les serpents). Vajrakila est le principal dieu associé au purba. Un autre type de dague, surmonté d’une tête de cheval, honore Hayagriva. Les trois lames figurent les trois racines à trancher – l’ignorance, le désir et la haine – et les trois éléments à contrôler – le passé, le présent, le futur.

Le recours au purba en bronze ou en bois, réservé aux chamanes (parfois également usité par les tantristes de haut rang et des adorateurs du b’on), est toujours ritualisé : le praticien médite, récite la sadhana du purba et enfin invite la divinité à prendre possession de la dague tout en se visualisant, fort et conquérant les esprits malins, en train de placer le démon sous la pointe du purba. Il peut aussi s’imaginer lancer la dague et empaler le mal. Le succès de la transe dépend du pouvoir intrinsèque du chamane, de sa concentration, de sa connection aux dieux invoqués et de la qualité des esprits adverses. La force et la fréquence des transes conduisent certaines lames anciennes à se rompre. On les renforce avec des pointes de métal et l’image du clou « kila » d’origine est encore plus frappante.
© Ethnikan






Petit purba lamaiste
Bois de santal
la polychromie a disparu
Népal

Prix : 99 €
 
Superbe purba de chamane Tamang
Bois
peuple Tamang, Népal
XIXème ou antérieur

Prix : 371 €
 
Dague rituelle shivaïte PURBA
Bois
peuple Gurung
Népal

Prix : 133 €
 
Vajrakila purba
Bois de santal, fers de forgeron
vallée de Kathmandu, Népal
~ 40 ans

Prix : 98 €
 
Ancien Vajrakila purba X
Bois de santal, coton
on l´appelle aussi dague à trois dents et elle focalise le pouvoir de méditation
une figuration intéressante

Prix : 140 €
 
Ancien Vajrakila purba VIII ~
Bois de santal, coton
on l´appelle aussi dague à trois dents et elle focalise le pouvoir de méditation
une figuration assez "sympathique"

Prix : 110 €
 
 1 1 22

<<  Accueil   >>